Jisoo, Emilie et Bertrand, Promo 2019, fondateurs de Pousse Studio, l’agence digitale des startups

Pousse studio startup studio

Jisoo Yun, Emilie Hauduc et Bertrand Guy, trois étudiants en 5e année de mastère Stratégie e-business ont relevé le défi de lancer leur propre agence digitale, Pousse Studio. Il leur a fallu définir une stratégie pour se démarquer de leurs concurrents.

Depuis la rentrée 2018, les jeunes créateurs d’agence de l’IIM alternent entre cours et entrepreneuriat. Grâce à l’école, ils peuvent créer leur startup tout en suivant les cours.

Comment trouver des facteurs différenciants ? 

La concurrence est rude. Les agences digitales se développent de plus en plus, sans compter les systèmes comme Wix qui permettent de créer un site en ligne facilement. 

Pour se démarquer des autres agences, Pousse Studio a bien réfléchi et a réalisé un benchmark :

« La plupart des agences digitales ciblent les grosses compagnies », explique Jisoo. « De notre côté, nous soumettons avant tout nos services aux jeunes entrepreneurs et aux startups, qui n’ont pas forcément beaucoup de moyens. Ainsi, nous avons adapté nos tarifs. » 

Leur site est d’ailleurs à l’image de leur cible : le tutoiement est de mise pour créer une sensation de proximité, et les smileys sont très présents. 

Grâce aux multiples compétences des trois fondateurs, Pousse Studio propose trois packages de prestations différents. Ceux-ci peuvent être adaptés en fonction des besoins du client, et un package sur devis est également possible. Pousse Studio propose des tarifs abordables et des prestations sur mesure.

Cette adaptabilité fait partie des points forts de la startup. Comme dit sur leur site : « Chez Pousse Studio, rien n’est figé ! » 

Comment trouver ses clients ? 

Le 1e client de Pousse Studio est un contact d’Emilie, qu’elle a rencontré durant son stage de 4e année. Il représente une grande entreprise, ce qui permet à la jeune startup de gagner en réputation pour ensuite aller chercher des cibles différentes. 

« Le démarchage des clients se fait surtout par internet », précise Jisoo. « LinkedIn bien sûr, mais aussi les groupes Facebook. On repère les groupes dont les membres pourraient nécessiter nos services. » 

En plus d’internet, les trois startupers écument les meet-up et les salons pour se faire des contacts. 

L’IIM à l’écoute des étudiants entrepreneurs 

Grâce au Parcours Startup, les étudiants peuvent comprendre les enjeux de la création d’une entreprise. 

« Notre plus grosse difficulté a été l’aspect juridique », admet Jisoo. « Heureusement que nous avons suivi le Parcours Startup, sinon on aurait été vraiment perdus ! » 

C’est aussi l’IIM qui a fourni les locaux pour Pousse Studio, au sein de l’incubateur.

« Les enseignant et les intervenants sont de très bons conseils et répondent à nos besoins. Ils nous aident aussi à nous faire des contacts. »

L’IIM offre les conditions idéales pour que l’agence de Jisoo, Emilie, Betrand passe de petite pousse à belle plante.

Intéressé(e) par l’idée de monter une startup dans le digital ? Retrouvez toutes les formations sur le site de l’IIM.