Julien, promo 2018, généraliste 3D chez Unit Image sur Love, Death and Robots

julien arnaudet iim animation 3d unit image love death robots - Julien, promo 2018, généraliste 3D chez Unit Image sur Love, Death and Robots

Julien Arnaudet a toujours été un grand cinéphile. Aujourd’hui, il s’illustre dans de multiples domaines de l’animation 3D et a récemment travaillé sur la série animée Netflix, Love, Death and Robots produite par David Fincher. 

La pluridisciplinarité de l’IIM permet aux étudiants d’acquérir des compétences à la fois au sein de l’axe métier choisi (Animation 3D, Développement Web, Communication Digitale & E-business, Création & Design et Jeux Vidéo) mais aussi au sein des autres branches du digital. Cette capacité à être multitâches est très prisé sur le marché de l’emploi. 

L’axe Animation 3D de l’IIM est membre du RECA et donne accès à des mastères de titre RNCP de niveau 1, reconnus par l’Etat.

De fan de cinéma à généraliste 3D 

Depuis que je suis petit, j’ai toujours été passionné par le cinéma et j’ai assez vite voulu travailler dans ce domaine. En grandissant, je me suis intéressé aux effets visuels et aux studios qui produisent ces images. Je suis très fan de science-fiction, les sagas Star Wars, Matrix, Alien et Blade Runner ont eu beaucoup d’influence sur moi vis-à-vis de leur esthétique. 

J’ai naturellement choisi l’axe Animation 3D après mon année préparatoire. Pendant ces années de formation, je me suis orienté vers un statut de généraliste 3D : je voulais toucher à tout, du moment que ce n’était ni du rigging ou de l’animation ! 

J’ai effecué mon stage de troisième année dans un studio du nom de Digiteyes grâce à un ami de promotion supérieure qui m’a recommandé auprès de l’entreprise. Ça s’est très bien passé, et j’avais la possibilité de faire mon stage de cinquième année de nouveau chez eux, mais je voulais découvrir autre chose et m’orienter vers un studio plus adapté à des projets cinématographiques. 

Unit Image avait capté mon attention depuis un petit moment, je trouvais leurs projets bluffants. Je leur ai envoyé ma candidature et j’ai été retenu. J’y ai donc effectué mon stage de fin d’études, et ils ont prolongé mon contrat après mon diplôme. 

C’est un studio très tourné vers les généralistes 3D et qui correspond parfaitement aux tâches que j’aime faire. 

Love, Death and Robots : Julien trouve son bonheur avec la série Netflix 

Trailer de Love, Death and Robots.

Chez Unit Image, je suis infographiste rendu et éclairage, mais dans les faits, j’assure plusieurs postes. Je fais partie du département environnement et je fais de la modélisation, du texturing, des matériaux, de l’éclairage, du rendu et du composing. 

Notre équipe est chargée de récupérer les personnages et les effets spéciaux faits par d’autres départements et de les intégrer dans nos scènes, pour sortir les images en 3D avant de faire le composing final. 

Love, Death and Robots est un projet que nous avons achevé l’été dernier. C’est une série d’animation d’anthologie pour adultes produite par David Fincher, et disponible depuis le 15 mars sur Netflix. J’ai pu faire quelques assets (objets) visibles dans la série comme la bouteille de champagne. J’ai ensuite eu la chance de travailler sur des plans du film pour y apporter des corrections, des améliorations, etc. 

L’IIM, un enseignement généraliste adapté aux touche-à-tout comme Julien 

J’ai beaucoup apprécié le côté pluridisciplinaire de l’IIM. L’année préparatoire nous apprend les bases de tous les domaines du digital, et l’apprentissage personnel prend une part très importante. L’école nous a aussi enseigné la communication et la gestion de projet, deux compétences fondamentales, peu importe le métier choisi. 

J’ai été appéle récemment pour intervenir à l’IIM auprès des années préparatoire, pour leur enseigner les bases de la 3D que ce soit sur de la modélisation ou du rendu. L’IIM reste très attentive à ses anciens élèves, et leur donne la possibilité d’inspirer les plus jeunes. 

Je conseillerais aux étudiants en animation 3D de ne jamais lâcher, même quand la tâche paraît insurmontable. Il y a forcément des moments de faiblesse mais quand tu parviens à la fin à décrocher le poste de tes rêves, tout ce travail valait largement la peine. Pendant l’enseignement, il y a aussi des cours qui pourraient paraître peu intéressants de prime abord, cependant on se rend vite compte de leur importance une fois en entreprise. C’est le cas pour la communication ou la gestion. L’IIM donne la chance aux étudiants de les former sur plusieurs plans, à eux de saisir cette occasion ! 

Intéressé(e)s par l’animation 3D ? Retrouvez tous les axes métiers sur le site de l’IIM, Grande Ecole du Digital.