Lan-Xuan, promo 2019, présente son Showreel en tant que Généraliste 3D

lan xuan  - Lan-Xuan, promo 2019, présente son Showreel en tant que Généraliste 3D

Réaliser un Showreel (ou bande démo) est le passage obligé de toute personne souhaitant travailler dans l’animation 3D. Lan-Xuan, aussi connue sous le pseudo de Dolwen sur Facebook, a récemment posté son Showreel 2018. Un véritable accomplissement, qui conclut son parcours d’étudiante. 

« Ce Showreel est un projet personnel qui a pour but de raconter une histoire. Il expose mes œuvres de manière croissante, de la plus ancienne à la plus récente, et représente l’aboutissement de ma vie étudiante. » 

Un parcours dicté par la fibre créatrice 

Après deux ans d’IUT Informatique, Lan-Xuan décide de ne pas poursuivre ses études dans cette voie, qu’elle trouve trop peu axée sur la création. Elle intègre alors l’IIM directement en deuxième année en ayant validé un test d’aptitude.

Elle participe alors à deux Bourses aux Projets, dont une en tant que Chef de Projet à Cyanide Studio où elle effectue également son stage de troisième année. Elle apprécie beaucoup l’entraide qui se dégage de ces BAP. 

A la fin de sa troisième année, malgré son attachement à l’IIM, elle quitte l’école pour faire sa quatrième année au sein d’une formation plus technique. L’IIM formait essentiellement aux Chefs de Projets et Directeurs Artistiques, or Lan-Xuan était plus intéressée par l’infographie 3D.

Dans cette nouvelle école, elle se spécialise en effets spéciaux et apprend à utiliser d’autres logiciels.

Alors qu’elle est encore étudiante, Lan-Xuan se met en Freelance en tant que CG Generalist (Généraliste 3D) et décroche des contrats de modélisation pour de petites entreprises. Elle est aussi intervenante à l’IIM pour les première et troisième année de l’axe Animation 3D.

Elle cherche actuellement à intégrer une entreprise. Mis à part le Rigging (squelettage), tout l’intéresse, plus particulièrement les effets spéciaux, les trailers et les cinématiques de jeux vidéo. Dans le but d’afficher son travail aux recruteurs, elle réalise son Showreel 2018, qu’elle publie sur son portfolio, Facebook et Viméo.

Travailler dans l’Animation 3D : un peu de technique et beaucoup de passion

dragon - Lan-Xuan, promo 2019, présente son Showreel en tant que Généraliste 3D

Concept Art de Dragon

En tant que Généraliste, Lan-Xuan choisit de montrer l’étendue de son potentiel dans son Showreel. Pour elle, la polyvalence est un plus, mais il est tout de même recommandé de se spécialiser dans un domaine.

« Tout dépend des attentes du recruteur », dit-elle. « Être polyvalent est une très bonne chose, mais il faut savoir s’adapter et mettre en avant ce que le recruteur recherche. » 

Si l’animation 3D demande une maîtrise des outils techniques, selon Lan-Xuan, c’est la créativité qui va distinguer un technicien d’un artiste. 

« Il faut utiliser les bases acquises pour ensuite aller vers quelque chose de plus personnel, au-delà de l’aspect technique. » 

Dans son Showreel, Lan-Xuan présente ses propres personnages ainsi que les fanarts qu’elle avait réalisés dans le cadre de l’école. 

« Le fanart peut être un bon exercice au début pour se concentrer sur la technique et pour enrichir ses références, puis il faut savoir s’en détacher. » 

Le but de Lan-Xuan est de créer ses propres personnages. Cependant, elle précise qu’il est presque impossible de ne pas s’inspirer d’un contenu déjà existant. Par exemple, pour modéliser la pièce maîtresse du dernier segment de son Showreel, elle a étudié le mouvement d’autres dragons empruntés de l’univers de l’héroïc fantasy.

« Pour qu’un univers conçu par un infographiste 3D soit immersif, il lui faut analyser les animations d’autres créateurs, observer le monde, bien comprendre l’anatomie, etc. Tout ceci est nécessaire pour éviter les incohérences qui sortiraient le public de l’univers. » 

Lan-Xuan ajoute qu’il peut être intéressant pour un infographiste 3D d’étudier un autre domaine artistique comme le dessin 2D ou la photographie. Ces pratiques aident à développer la créativité et à mieux comprendre la mécanique de l’image (les couleurs, la perspective, l’anatomie…) 

L’hybridation des compétences et les semaines transverses : les valeurs ajoutées de l’IIM 

Witch 2 - Lan-Xuan, promo 2019, présente son Showreel en tant que Généraliste 3D

Une sorcière tout droit sortie d’un univers d’héroïc fantasy

L’une des spécificités de l’IIM est d’enseigner aux étudiants un vaste ensemble de compétences dans tous les domaines du digital.

« L’année préparatoire permet de s’initier à plusieurs savoirs : l’animation, la sculpture 3D, le numérique… C’est un grand avantage, qu’on ne retrouve pas dans toutes les écoles. » 

Les semaines transverses amènent les étudiants de l’IIM à travailler main dans la main avec leurs camarades des deux autres écoles du Pôle Léonard de Vinci, l’ESILV (Ingénierie) et l’EMLV (Management). 

« L’IIM, bien plus que n’importe quelle autre école, met l’accent sur le Team Building », remarque Lan-Xuan. « Les semaines transverses donnent l’occasion de faire des rencontres, mais aussi de découvrir les passions de nos camarades provenant d’autres formations. On apprend à communiquer, à fonctionner au sein d’une équipe. Ces soft skills sont un vrai atout dans la vie active. » 

Grâce à l’aspect pluridisciplinaire de l’IIM, les jeunes diplômés entrent dans la vie active armés de multiples compétences. De quoi faire un Showreel aussi abouti que celui de Lan-Xuan ! 

Intéressé(es) par l‘Animation 3D ? Retrouver tous les axes métiers sur le site de l‘IIM, Grande Ecole du Digital.