Draw my Week : les étudiants de l’année préparatoire dessinent leur semaine d’intégration

draw my week IIM classe préparatoire

Du 10 au 14 septembre dernier s’est déroulée la semaine d’intégration de la promotion 2023. Une semaine riche en émotions, que les nouveaux étudiants ont été invités à raconter en dessin.

Vous connaissiez les Draw my Life ? Découvrez à présent les Draw my Week de la classe préparatoire de l’IIM.

Qu’est-ce qu’un Draw my Week ?

Lancé par le Youtubeur Irlandais Bry en 2011, le challenge du Draw my Life consiste à raconter sa vie en dessin. l’IIM a adapté ce concept en Draw my Week pour que les étudiants de la promotion 2023 puissent raconter leur première semaine d’intégration via un moyen artistique et créatif.

Répartis en plusieurs équipes de trois ou quatre, les étudiants ont produit des Draw my Week très diversifiés : dessin traditionnel ou assisté par ordinateur, narration en voix off ou simples bruitages, avec ou sans musique de fond, la promotion 2023 a redoublé d’ingéniosité pour ce défi. Voici une sélection.

Les Draw my Week des étudiants

L’équipe constituée de Eugenio Delpierre, Wonchul Choi, Paul Santamaria et Victor Sacher a fourni un double travail, puisqu’elle a traité les deux semaines d’intégrations, et non pas uniquement la première.

Les quatre étudiants choisi un style de dessin minimaliste et un support numérique, qui se portent très bien à ce type d’exercice. La narration faite par Eugenio Delpierre est fluide, amusante, tandis que certains dessins apportent une touche d’humour supplémentaire. Enfin, la musique de fond, correctement choisie, rend la vidéo plus rythmée.

La deuxième équipe, constituée de Léo Cherprenet, Rémy Schlaeintzauer et Romain Thénot a également opté pour le support numérique.

Les dessins sont légèrement plus détaillés que la première équipe, et ils complètent très bien les informations apportées par la voix off ( par exemple, le narrateur n’a pas besoin d’expliquer pourquoi certains étudiants ont dû renoncé à la journée sportive, le dessin de l’étudiant malade parle de lui-même.)

Le narrateur explique dans sa globalité le déroulement de chaque journée, tandis que l’équipe précédente avait plutôt choisi de s’amuser de petits détails.

Les membres de la troisième équipe, Elisa Khazem, Anaïs Ayen et Fleur-Dominitille Vienne ont préféré le dessin traditionnel. On les voit donc dessiner en accéléré les différents évènements de la semaine, avec un style également très simple mais égayé par l’utilisation de couleurs.

L’absence de voix off est compensée par la musique de fond et l’ajout de bruitages qui donnent vie aux dessins.

On comprend tout ce qui se passe, uniquement grâce aux visuels et aux sons. Chaque journée est illustrée sur une page remplie de petits dessins qui représentent les évènements de la journée, ce qui donne un style très « bande-dessinée » à l’ensemble.

Enfin, la quatrième équipe, composée de Damien Leclerq, Julien Charpentier et Elise Knowles, bien qu’ayant également préféré le dessin traditionnel, offre un Draw my Week très différent de la troisième équipe, puisqu’on ne voit pas les étudiants dessiner au fur et à mesure.

Les illustrations ont été pré-dessinées dans un calepin, et il suffit alors à l’étudiant de tourner les pages pour apporter une continuité à la vidéo.

Ce procédé permet de se passer de narrateur. Chaque évènement est représenté sur une page, et la vidéo se termine sur une touche d’humour…

Intéressé par les métiers du digital ? Plus d’informations sur l’année préparatoire de l’IIM