Mode projet : cinq défis à relever pour les étudiants d’année préparatoire

defis annee preparatoire iim

Vidéo, graphisme, communication … Une semaine pour expérimenter le learning by doing, au cœur du projet pédagogique de l’IIM. Par petits groupes ou individuellement, les étudiants de la promotion 2023 de l’IIM ayant intégré l’année préparatoire ont relevé plusieurs défis, dans un temps limité.

De la première à la cinquième année de leur cursus, les étudiants de l’IIM sont placés en situation opérationnelle. Ils travaillent en équipe à la réalisation de projets, une manière d’accélérer l’acquisition des fondamentaux.

Les étudiants de l’année préparatoire se sont essayés à l’approche orientée projet dès leur deuxième semaine à l’IIM. Le point sur ces mini-projets.

Votre mission si vous l’acceptez : cinq challenges à relever

Lancée par Cédric Descoutures, responsable de l’année préparatoire, la série de mini-projets comptait cinq challenges, parmi lesquels quatre collectifs et un individuel. Les échéances ? Du court terme, entre un et trois jours pour rendre les livrables.

Créer le badge de la promotion

Sans utiliser d’image du web et sans faire appel à un graphiste, chaque groupe de trois étudiants doit réaliser le design du badge de la promotion 2023. Le graphisme de ce badge de type bouton doit être soumis en JPEG. Le meilleur badge parmi toutes les contributions sera édité.

Communication : article, présentation et une de journal

Par groupes, les étudiants de l’année préparatoire doivent rédiger un article sur un événement marquant du digital ou thématique « geek ». »La vie de Xavier Niel », « Le lancement de la Nintendo », « Le digital et l’écologie »… pas de restriction, les étudiants peuvent opter pour le sujet de leur choix.

Ces mêmes groupes doivent aussi plancher sur la rédaction de la une du journal Le Monde en date du 19 septembre… 2038, en intégrant le digital au centre de l’actualité.

Enfin, individuellement, les nouveaux intégrés ont pour objectif de produire une présentation PowerPoint sur une personnalité du digital.

Revisiter un classique de YouTube : « Draw my week »

Ces vidéos font parfois des millions de vue sur Internet : en fast-motion, un vidéaste raconte l’histoire de sa vie en dessinant sur un tableau blanc les principaux faits marquants de son parcours. Qu’elles suscitent l’émotion ou le rire, ces vidéos sont devenus incontournables chez les YouTubers les plus suivis.

draw my life iim

L’objectif du mini projet « Draw my Week » : revisiter un classique de YouTube

Pour les étudiants d’année préparatoire, il s’agit de s’approprier ce concept en le détournant. Leur objectif par groupe de trois : réaliser une vidéo « Draw my week » concernant leur semaine d’intégration, en l’espace de deux jours .

L’année préparatoire : une année pour décider de son orientation

Contrairement aux autres écoles de web et de design qui impliquent une hyper-spécialisation dès l’obtention du bac, l’IIM offre avec son année préparatoire l’occasion d’acquérir des bases techniques et créatives généralistes.

Cette formation permet également de confirmer sa motivation initiale en la confrontant aux réalités des métiers du digital. En effet, tous les étudiants d’année préparatoire réalisent des projets liés aux différents axes-métiers de l’école. Une façon de choisir son orientation et sa future carrière en toute connaissance de cause.

Intéressé par une formation post-bac dans les métiers du digital ? Plus d’informations sur les conditions d’admission en année préparatoire à l’IIM et sur les prochaines portes ouvertes sur le campus de Paris La Défense