Pourquoi l’IIM fait partie des 9 écoles du web sélectionnées par le Parisien

On ne compte plus les écoles spécialisées qui se créent chaque année autour des nouveaux métiers de l’internet et du multimédia. Si la demande des recruteurs est forte et les besoins du secteur du digital bien présents, bien choisir son école reste la clé d’une insertion réussie.

Le journal le Parisien a publié un banc d’essai des formations spécialisées dans le digital dans son édition spéciale intitulée « Transition numérique, les métiers de l’avenir »,

« Le secteur du numérique est l’un des principaux viviers d’emplois en France. […] Une aubaine pour les jeunes diplômés spécifiquement formés. » Le Parisien

Choisir la bonne école pour la bonne formation, c’est tout l’enjeu auquel sont confrontés les lycéens qui souhaitent s’orienter vers les filières du numérique.

« La pionnière des écoles du numérique »

En 1995, à peine 4 ans après la création du protocole HTTP, à la base de l’internet moderne tel que nous le vivons aujourd’hui, la première école française des nouveaux métiers de l’internet et du multimédia voit le jour, c’est l’IIM, sur le campus du Pôle Léonard de Vinci, à Paris La défense.

En 2018, l’IIM c’est 1300 étudiants et un réseau de diplômés actif dans tous les secteurs du digital auxquels forment les 5 axes métiers de l’école : jeu vidéo, développement web, communication digitale et e-business, création et design, animation 3D.

En 3 ans (Bachelor) ou 5 ans (Mastère), l’IIM forme des professionnels du numérique aguerris aux enjeux de transformation digitale, sachant manier les technologies, et gérer des projets d’envergure, grâce à une pédagogie projet répartie tout au long du cursus et des enseignements à la pointe, constamment adaptés aux besoins des entreprises.

3 stages viennent ponctuer la formation, et 12 spécialités sont proposées en alternance en Mastère : la professionnalisation des étudiants et leur insertion rapide sur le marché de l’emploi, dans le numérique, est l’objectif prioritaire de l’IIM.

La sélection des écoles du digital par Le Parisien