Pourquoi intégrer une école du digital après le Bac ?

une emmanuel peter - Pourquoi intégrer une école du digital après le Bac ?

Invité dans l’émission « Le Journal de l’emploi » de la chaîne Demain TV, Emmanuel Peter détaille l’offre de formation de l’Institut de l’Internet et du Multimédia pour les futurs bacheliers en quête d’orientation. Le directeur de l’école du digital rappelle sa spécificité : la pédagogie orientée projet.

Pionnière des écoles du web et du digital, l’IIM est née à peu près à la même période qu’Internet, comme le rappelle Emmanuel Peter. Elle forme aux nouveaux métiers de ce secteur en constante évolution. Ce secteur, qui se renouvelle chaque année, a donc besoin de nouveaux experts. À l’IIM, les étudiants sont formés pour devenir des spécialistes dans les différents domaines du multimédia et de l’internet.

Une école tournée vers les métiers numériques de demain

Depuis sa création en 1994, l’IIM s’est érigée en école pionnière dans le secteur du web. Elle propose à ses étudiants des diplômes reconnus par l’état. Cette année, l’école accueille 1600 étudiants qu’elle forme aux nouveaux métiers. Aujourd’hui, avec l’évolution rapide des technologies digitales, comme les réseaux sociaux, l’intelligence artificielle ou la réalité virtuelle, de nouveaux usages ont vu le jour. Les étudiants de l’IIM sont formés pour répondre à ces besoins.

« Les entreprises ont aujourd’hui besoin d’experts et de spécialistes formés aux nouveaux métiers du numérique. »

L’Institut de l’internet et du multimédia se démarque des autres écoles du digital, car elle met en avant plusieurs éléments pédagogiques qui lui sont propres. Lorsqu’ils rentrent après le bac, les étudiants effectuent une année préparatoire pendant laquelle ils découvrent les cinq axes métier proposés à l’IIM. En mastère, qui suit le Bachelor, ils ont le choix entre onze spécialisations dans les différents domaines liés au digital.

La pratique au cœur de l’IIM

Comme le rappelle Emmanuel Peter dans l’émission, le côté pratique proposé à l’IIM fait partie de sa spécificité. L’école met en avant une pédagogie proche de ce que les étudiants vont rencontrer plus tard dans le marché du travail. Elle propose aux élèves de nombreux projets, travaux en groupe et de mise en pratique.

Le corps enseignant, quant à lui, est principalement composé de professionnels en activité. Les étudiants ont donc l’occasion de rencontrer des personnes qui sont plongées dans le domaine du multimédia. Ils connaissent donc les enjeux et les besoins du secteur, et apportent leur savoir aux étudiants.

« Parmi les différents professeurs, on retrouve des chefs d’entreprise, des designers, des consultants, des ingénieurs, des développeurs… »

Une insertion facilitée après le diplôme

Grâce à un partenariat avec une centaine d’entreprises, les étudiants ont l’opportunité d’avoir des relations professionnelles dès leurs études, notamment grâce aux stages ou à l’alternance proposée en quatrième année. Dans les métiers du numérique, on retrouve une forte demande d’étudiants en alternance. En effet ceux-ci possèdent d’ores et déjà des compétences qu’ils peuvent immédiatement mettre à profit. Ils peuvent alors débuter leur mission peu de temps après être entrer dans l’entreprise.

« Actuellement, ce sont 350 étudiants en en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, soit 77% en master. Chaque année, il y a plus de 600 étudiants en stage. »

Emmanuel Peter met en évidence le taux d’insertion professionnelle élevé après le diplôme.. Les débouchés sont multiples et dans différents milieux. Beaucoup d’entreprises se créent également après l’IIM, le parcours de Benjamin en est la preuve. Certains commencent à créer leur activité en parallèle de leurs cours, notamment comme Eva, Alexandre ou Quentin. En cycle mastère, un parcours a été mis en place pour accompagner les étudiants qui souhaiteraient monter leur start-up.