Mon alternance en tant que graphiste UX/UI designer chez le cabinet k-ciopé : Julia, promo 2020

alternance julia ancel ux ui design 1 - Mon alternance en tant que graphiste UX/UI designer chez le cabinet k-ciopé : Julia, promo 2020

Les étudiants de l’IIM peuvent choisir de poursuivre leur mastère en alternance pour une insertion professionnelle optimale. Julia Ancel, en mastère Direction Artistique, travaille actuellement pour le cabinet k-ciopé.

Après son bac, Julia a tout d’abord fait un BTS graphisme option numérique à l’école de Condé, pour ensuite poursuivre ses études au sein de l’IIM sous les conseils d’une amie, pour renforcer et approfondir ses compétences. Avec son BTS, elle a été acceptée directement en troisième année, afin d’avoir les bonnes bases avant d’enchainer avec le mastère Direction Artistique.

Comment trouver un contrat d’alternance dans la direction artistique ?

À la suite de notre stage de 6 mois en troisième année, qui a été assez éprouvant pour moi, je voulais être sure d’avoir une alternance avec une entreprise qui me correspondait. Le chemin n’a pas été facile : j’ai eu beau postulé sur LinkedIn, faire parler mon réseau, passer beaucoup d’entretiens, je n’ai pas tout de suite réussi à trouver mon contrat. Mais je ne me suis pas laissée abattre, et c’est à la suite d’une annonce sur la plateforme de l’IIM que j’ai fini par trouver. C’était une période difficile, mais je suis finalement très contente du résultat.

L’IIM m’a beaucoup aidée dans ma recherche d’alternance : déjà, dès la troisième année, elle m’a donné l’opportunité d’intégrer la vie professionnelle ce qui m’a permis de mieux cerner quel genre de milieu me correspond. L’IIM nous entraine aussi beaucoup à l’oral, ce qui nous prépare à l’exercice de l’entretien d’embauche, mais aussi nous permet d’avoir plus confiance en nous et notre travail.

Sur mon CV, j’ai particulièrement mis en valeur mes softs skills et mes compétences techniques. C’est le plus important pour moi. Avec l’IIM, nous réalisons régulièrement des projets de groupe ce qui nous donne l’opportunité d’approfondir nos compétences.

Je conseille aux étudiants en recherche d’alternance de s’accrocher, d’avoir confiance en soi et de ne surtout pas abandonner. Ne pas hésiter à faire parler son réseau, appeler les agences, mettre un post sur LinkedIn, et surtout trouver une alternance qui correspond un minimum à ses valeurs, parce qu’avec l’alternance, on s’engage tout de même pour un ou deux ans, et si ça ce passe mal, la motivation ne suivra pas.

Graphiste UI/UX designer en alternance, les enjeux et les missions

k-ciopé est le premier cabinet dédié aux entreprises qui veulent devenir des UX Business Companies. Il propose de remettre en conversation l’UX, la tech et la data au service de cette vision. Je travaille dans ce cabinet en tant que graphiste, UX/UI designer. On m’a envoyée en mission chez Enedis, qui gère les réseaux électricité en France. Je suis en charge de plusieurs applications avec mes collègues consultants.

Ce dont je suis la plus fière, c’est de mon parcours : cela fait deux ans que je suis dans la même entreprise et j’ai réellement vu mon évolution. Je fais maintenant entièrement partie de la team et je m’y sens bien. De plus, je continue l’aventure en CDI avec eux l’année prochaine !

Concernant la vie en entreprise, il y a toujours de l’appréhension au début, mais au fur et à mesure on prend ses marques, ont crée des liens avec ses collègues et on réussit à bien s’intégrer. Le plus important c’est de se sentir bien. Si on se sent pas bien on aura du mal à travailler.

Mon ambition professionnelle pour la suite serait d’être une véritable directrice artistique. Avoir des projets ambitieux et passionnants. Créer de beaux projets. Mon rêve serait de travailler pour des génériques de films, ou de la publicité avec un vrai message derrière, pas seulement vendre pour vendre. Des projets en lien avec mes valeurs.

Intéressé(e)s par la Création & Design ? Retrouvez tous les cursus sur le site de l’IIM, Grande École du Digital