Comment réussir son entretien d’embauche ?

réusir son entretien dembauche  - Comment réussir son entretien d'embauche ?

En cette période de recherche de stages et de contrats d’alternance, une question brûle les lèvres des étudiants : comment se faire remarquer lors d’un entretien d’embauche ? Dans le cadre du Forum Entreprises du Pôle Léonard de Vinci, les professionnels donnent la recette miracle pour décrocher le job tant convoité.

Soft Skills, Mad Skills, naturel, énergie…telles sont le genre de caractéristiques que recherchent les entreprises actuellement. Pour franchir l’étape de l’entretien d’embauche, il ne suffit plus d’un bon CV et d’une coupe de cheveux soignée. Un seul mot d’ordre : l’originalité !

Comment faire la différence à un entretien d’embauche ?

Comme on dit dans le show-business : la pire erreur à faire, c’est de ne pas être mémorable. Il en va de même pour un entretien d’embauche. Pour Clotilde Carrelet-de-Loisy de chez Danone, l’énergie que va véhiculer un candidat est un facteur primordial dans le processus de recrutement. « C’est ce qui me permet de faire la différence entre plusieurs candidats. »

 Lindsay Crochard de chez Extia met en avant le fait de rester soi-même : « Chez Extia, on veut d’abord savoir à qui on a affaire. Un candidat doit nous montrer qui il est, et en fonction de ça, pour l’orienter vers le poste qui lui correspond le mieux. »

Jeromine de Sereys de chez Ubisoft partage ce critère. Pour elle, le naturel est un vrai plus. Elle soulève également la capacité à être synthétique et clair dans ses propos. Federica Bambagini de chez SFR ajoute : « Je recherche un candidat qui est sûr de lui, qui a des capacités à s’adapter à l’entreprise, et qui a un background intéressant. »

Mettre en avant ses mad skills pour booster son originalité

Fini de recruter des candidats qui se ressemblent tous ! Dorénavant, les entreprises recherchent des candidats atypiques, avec des hobbies intéressantes.

Les mad skills représentent toutes sortes de passions ou d’intérêts non-conformistes que peut posséder un candidat, de la collection de capsules de bouteilles à la compétition de drag-queen en passant par la pêche au gros. Les entreprises veulent avant tout recruter un individu, non un « profil type » !

Lindsay Crochard explique qu’il est très important de se différencier en entretien et de ne pas avoir peur d’exposer ses hobbies. Un candidat qui partage la même passion que son recruteur aura l’opportunité de créer un lien avec lui ce qui lui donnera un vrai avantage par rapport aux autres candidats.

Mais il ne suffit pas de parler de ses passions pour réussir l’entretien : le candidat doit expliquer en quoi ses mad skills peuvent devenir une valeur ajoutée pour l’entreprise. Pour Federica Bambagini, les mad skills permettent d’associer le digital à la culture et donc de compléter le parcours d’un candidat.

Comment bien négocier son salaire ?

C’est sûr, un stagiaire ou un étudiant en alternance ne pourra pas prétendre à un salaire de ministre. Néanmoins, savoir négocier son salaire est un must pour toute personne dans la vie active. Selon Jeromine de Sereys, pour bien négocier son salaire à l’embauche, il vaut mieux parler de fourchette que d’un montant en particulier.

Pour se rendre indispensable, il ne faut pas se contenter d’être en process sur une seule entreprise. Clotilde Carrelet-de-Loisy encourage les candidats à comparer le salaire des autres offres auxquelles ils postulent pour faire levier auprès du recruteur. Il faut surtout connaître ses compétences et être conscient de son parcours pour voir à quel salaire prétendre.

Intéressé(e) par les métiers du digital ? Retrouvez tous les axes métiers sur le site de l‘IIM, Grande École du Digital.