Animation 3D : les étapes de création d’un projet

L’axe métier Animation 3D comprend deux mastères : réalisation et animation 3d et gestion de production 3D. Pendant deux ans, les étudiants se forment aux métiers de l’animation 3D. Ils se spécialisent sur les aspects artistiques et techniques de l’infographie 3D et sur les différentes phases de création.

Du concept à la diffusion, en passant par l’écriture et la réalisation, réaliser un film en animation 3D comporte plusieurs étapes. Les étudiants de l’IIM en Réalisation et animation 3D s’y familiarisent dans le cadre de leurs cours à l’école du digital.

Comme les étudiants en mastère Gestion de Production 3D, ils mènent à bien plusieurs projets au cours de leur cursus. Comment un film en animation 3D est-il réalisé ?

Voici les cinq principales étapes dans la réalisation d’un projet 3D.

1. Idée et écriture du scénario

C’est la phase de pré-production. Avant de dessiner ou d’animer son film, il est nécessaire d’avoir une idée d’histoire à mettre en images. Le réalisateur résume son histoire en quelques lignes : c’est le synopsis. Ensuite, il écrit un scénario cohérent et captivant, ce texte peut comprendre plusieurs pages où les multiples séquences du film se suivent. C’est lors de cette étape que les personnages et différents décors du film sont également décrits minutieusement.

2. Direction artistique

Après avoir construit son scénario, il est important de savoir quel aspect et quel genre graphique donner à son film. Vient alors la conception graphique qui se traduit par le fait de dessiner tous les personnages, les décors et les accessoires apparaissant dans l’histoire.

Lors de cette étape, l’apparence des objets et des personnages est bien détaillée et de tous les côtés : face, derrière, gauche, droite, dessus et dessous. Lors de cette étape, il faut notamment apporter une attention particulière aux couleurs afin que les personnages ou accessoires ne se fondent pas avec le décor.

3. Story-board

La phase de story-boarding consiste à mettre le scénario en images. Le réalisateur présente sous forme de bande dessinée les scènes décomposées en différents plans. Chaque image est un croquis représentant l’action et le mouvement de personnage.

À la fin, le scénario représente tous les plans des séquences du film sous forme dessinée. C’est le document de référence essentiel à la finalisation du film.

Sous l’encadré de chaque plan, le réalisateur inscrit des annotations. Il y précise les dialogues, les mouvements et les effets spéciaux produits.

4. Modélisation et Animation

Vient ensuite la phase de modélisation des personnages et des décors. Ils vont alors passer d’un dessin 2D à 3D. Les animateurs utilisent des mouvements de références à appliquer sur leurs personnages après les avoir modélisés sur un logiciel prévu à cet effet.

Chaque action est décomposée en plusieurs phases autour desquelles le mouvement du personnage est créé. Le réalisateur pilote ensuite les effets de lumière et d’ombre.

Les personnages sont alors dotés d’un squelette, d’articulation et d’un système musculaire programmable. L’animateur pourra créer du mouvement avec ces objets en 3D. Une fois animés, les personnages sont ensuite superposés avec les éléments de décors. C’est le compositing, il se fait informatiquement.

5. Post-Production : image et son

Après avoir animé les séquences de son film, il faut ensuite les assembler afin de retracer le fil rouge de son scénario. C’est là que le monteur introduit le générique de début et de fin.

La phase de montage du film est censée suivre à la lettre le story-board, mais il peut arriver d’y effectuer des ajustements, en fonction du rythme que l’on souhaite donner au film.

C’est également lors de cette étape qu’il va falloir ajouter des effets sonores, de la musique, du bruitage ou du doublage, normalement indiqués dans le story-board. Il est aussi possible de corriger les couleurs et les effets du film à ce moment-là.

Découvrez les réalisations des étudiants en Animation 3D

Pierrot et Colombine

Le petit train

Intéressé-e par les métiers de l’animation 3D ? Découvrez l’axe métiers Animation 3D de l’IIM.