3 outils de gestion des réseaux sociaux pour les community managers : avantages et inconvénients

reseaux sociaux community management

Peu importe la taille, le secteur ou la structure d’une entreprise, la gestion des réseaux sociaux est devenue incontournable. Reste à savoir quels outils adopter, en fonction des besoins de l’employeur et du budget de l’organisation. Sélection de 3 d’entre eux qui facilitent le travail du community-manager en fonction des objectifs fixés.

Les outils de gestion des réseaux sociaux permettent de garder un œil sur tous les canaux à gérer (et il y en a beaucoup…), de répondre le plus rapidement possible aux messages, de programmer son contenu à l’avance et d’avoir des insights sur ses performances. Certains sont plus adaptés pour avoir une vue d’ensemble, d’autres pour voir si l’on est efficace, d’autres encore, pour automatiser ses tâches.

Hootsuite, la référence

Avantages :

  • C’est une plateforme qui agrège un grand nombre de réseaux sociaux sur un seul tableau de bord (de Twitter à Facebook, en passant par LinkedIn, Instagram, etc. dans la version gratuite). Jusqu’à 40 canaux différents dans la version Premium.
  • Toute l’équipe peut travailler sur le tableau de bord en même temps, avec des identifiants de connexion différents.
  • On peut y plugger plus de 150 applications, ce qui permet de gérer les emailing ou le CRM par exemple.
  • La programmation des posts est très simple, manuelle ou automatique.
  • ROI : il existe une rubrique « Statistiques » : on peut y voir quels posts génèrent le plus d’engagement, mieux cerner son audience, ou voir quel est le réseau social qui a le plus d’impact en fonction du type de publication.

Inconvénients :

  • Il faut du temps pour comprendre toutes les fonctionnalités de l’outil tant elles sont nombreuses : onglets de flux et flux par onglet, intégration d’applications, etc.
  • Le raccourcisseur d’URL est problématique : sur Twitter, on ne voit actuellement pas l’image et le texte du lien qui est posté.
  • La version gratuite est intéressante, mais dès qu’on monte en gamme, les prix montent eux aussi très vite.

Buffer, pour planifier

Avantages :

  • C’est l’outil de programmation des posts par excellence.
  • Il est plutôt simple et intuitif, l’interface est sobre.
  • Il est possible d’y adjoindre Pablo, qui permet de créer des images, et c’est gratuit. Bien pour augmenter l’engagement.

Inconvénients :

  • La plateforme est centrée sur les posts, moins sur leur analyse.
  • Il y a nettement moins de fonctions que sur HootSuite par exemple.

IFTTT, la synthèse grâce à l’automatisation des tâches

Avantages :

  • Interconnexion des réseaux sociaux, avec la possibilité par exemple de publier des tweets ou posts Facebook à partir de l’agenda Google.
  • Posts automatisés des nouveaux articles des blogs vers Twitter.
  • Veille avec un mail envoyé en cas de détection d’un mot-clé dans un flux RSS.

Inconvénient :

  • La durée d’exécution. Il faut parfois 5 à 10 minutes pour qu’une action soit effectuée.

Plus d’infos sur l’Axe Métier Communication Digitale et e-Business et le Mastère Communication et stratégie social media.