Delphine Jobin, Promo 2017, sa bande démo 3D 2015

doll2 delphine jobin - Delphine Jobin, Promo 2017, sa bande démo 3D 2015

Delphine Jobin, 20 ans, étudiante à l’IIM dans l’axe cinéma d’animation et effets spéciaux nous présente le showreel de ses réalisations 3D !

Je m’appelle Delphine Jobin, j’ai 20 ans et j’ai passé un Bac Littéraire options Arts plastiques car je m’intéresse beaucoup à la philosophie, la littérature, le cinéma et les arts en général.

farwest delphine jobin - Delphine Jobin, Promo 2017, sa bande démo 3D 2015

Création d’un environnement 3D

Depuis toute petite, lorsque je m’ennuie (ou pas) je prends une feuille – ou maintenant ma tablette – et je dessine. Je ne suis pas particulièrement douée en dessin mais ce qui me plait c’est de pouvoir créer tout ce qui me passe par la tête ou de reproduire des personnages de dessins animés que j’affectionne. Je me suis vraiment  intéressée au cinéma d’animation un peu plus tard, et j’ai voulu apprendre à réaliser des choses en 3D parce que je trouve que cette technologie permet de rendre mes créations plus vivantes !

good wife delphine jobin - Delphine Jobin, Promo 2017, sa bande démo 3D 2015

« The Good Wife » ©Delphine Jobin

J’ai découvert l’IIM par le biais de mon père qui travaille à La Défense. J’ai vu qu’ils proposaient un cursus 3D et ça m’a donné envie de tenter cette école. Avant la fin de mon première année de Bachelor à l’IIM je savais que je voulais absolument poursuivre mon parcours dans l’axe Cinéma d’animation et Effets spéciaux.

Ces 3 années m’ont apporté de l’expérience et des connaissances en 3D mais j’ai aussi fait des rencontres humaines et malgré le peu de présence féminine dans mon axe l’ambiance est vraiment bonne et je me suis très bien intégrée.

J’ai décidé de me tourner vers la modélisation de personnages et de décors car ce que je préfère c’est inventer des personnages ou des environnements et leur donner une âme, une personnalité.

indien delphine jobin - Delphine Jobin, Promo 2017, sa bande démo 3D 2015

Modélisation « L’indien » ©Delphine Jobin

Comme vous pouvez le constater en visionnant ma bande démo, je suis plutôt tournée vers des univers mélancoliques et fantastiques. Je suis influencée par l’univers de Tim Burton mais aussi par certains jeux vidéo comme Limbo qui a un univers graphique vraiment intéressant. Je suis également attirée par l’univers des films d’animation 2D japonais, en particulier ceux de Miyazaki que je trouve très beaux et plein d’humanité.

Au cours de mon parcours j’ai appris à utiliser plusieurs logiciels mais ceux dont je me sers le plus souvent sont Autodesk, 3dsMax et Photoshop.

Il y a un projet qui m’a particulièrement plu de réaliser : c’est un personnage que j’ai créé en deuxième année et qu’il me plairait de voir un jour dans un court métrage.

C’est une poupée humanisée : je me suis amusée à constater que certaines personnes la trouvent mélancolique tandis que d’autres la jugent inquiétante. J’affectionne particulièrement ce personnage parce que c’est le premier que je trouve abouti !

doll2 delphine jobin - Delphine Jobin, Promo 2017, sa bande démo 3D 2015

Poupée humanisée : mélancolique ou inquiétante ? ©Delphine Jobin

doll1 delphine jobin - Delphine Jobin, Promo 2017, sa bande démo 3D 2015

La poupée humanisée : mélancolique ou inquiétante ? ©Delphine Jobin

Cette année je dois trouver un stage pour pouvoir valider mon diplôme. Je souhaite trouver un stage qui me permettrait de faire de la modélisation et du texturing de personnages ou de décors. Après cela je souhaiterais poursuivre mes études à l’IIM pour obtenir mon diplôme de réalisatrice numérique.

indoor scene middle day delphine jobin - Delphine Jobin, Promo 2017, sa bande démo 3D 2015

Création d’une scène indoor ©Delphine Jobin

Si je devais conseiller un film d’animation je dirais « How To Train Your Dragon » 1 et 2 (comme Paul Gueguen, interviewé ici) parce qu’il y a des scènes de 3D magnifiques, des personnages attachants et surtout des dragons !

ninja delphine jobin - Delphine Jobin, Promo 2017, sa bande démo 3D 2015

Ninja ©Delphine Jobin