Cinq jours pour lancer une marque : logo, site web, communication digitale

caoh semaine interaxe

Du 5 au 9 novembre, les étudiants de deuxième année des axes Communication Digitale, Développement Web et Création Design ont travaillé main dans la main lors de la Semaine Projet Interaxe. Ils ont simulé le lancement d’une marque dans le cadre de l’événement Winter X Games, sorte de JO des sports extrêmes. 

« La qualité et le professionnalisme de ces jeunes sont impressionnants ! », s’enthousiasme Guillaume Riottot, responsable du Bachelor Communication Digitale et e-business.

L’équipe gagnante

C’est l’équipe 10, composée de Raphaël, Ilana, Eva, Guillaume, Anaïs, Yannis, Yona et Romain qui a remporté cette semaine interaxe avec XCaOH, une marque virtuelle de boissons auto-chauffantes.

Elle comprend une gamme de vin chaud, du café, du moka et du chocolat chaud en canette qui serait vendue tout au long de l’événement Winter X Games.

Pour les étudiants de deuxième année, le but de cette Semaine Interaxe était de travailler avec leurs camarades provenant d’autres formations/axes de l’IIM sur le lancement d’une marque.

Cet exercice leur a permis de mettre leurs compétences au service de celles d’étudiants spécialisés dans des domaines différents, pour développer de nouvelles interactions. En hybridant ces divers univers, ils ont fait jouer leurs relations interpersonnelles, leurs horizons différents pour mener ensemble un projet à bien. Ils ont mis en œuvre des soft skills pour mieux appréhender, en groupe, le futur monde professionnel dans lequel ils évolueront.

Sous la tutelle de Guillaume Riottot et de plusieurs autres intervenants experts, les étudiants étaient répartis en plusieurs équipes. En fonction de leur spécialité, ils devaient créer un logo, développer un site web et élaborer une stratégie de communication afin d’optimiser la visibilité de la marque lancée. Chaque axe avait ainsi son propre rôle à jouer au sein de l’équipe.

A l’issue de la semaine, les étudiants ont présenté leur projet à un pré-jury. Quatre finalistes ont été sélectionnés pour être soumis au jury final qui s’est prononcé pour le meilleur d’entre eux.

Les étudiants ont été évalués sur 6 points selon des critères spécifiques à leur axe. Ces six points sont abordés dans chacun des axes ci-dessous.

Instagram CaOH

Instagram de la marque CaOH par l’axe Communication Digitale.

Canette de CaOH

Design d’une canette de CaOH par l’axe Création & Design.

L’axe Création & Design

Les étudiants de l’axe Création & Design ont été évalués sur l’originalité et la pertinence de l’univers développé, leur charte graphique et la création on & off line.

Les étudiants de cette spécialité avaient pour mission de créer un logo pertinent, une UI et une ambiance qui retransmettent correctement l’événement Winter X Games.

Ce sont eux qui devaient trouver un nom pour la marque et s’occuper de l’identité visuelle du projet.

Le deuxième jour de la semaine fut dédié à la création du logo et de la wireframe/maquette, et le troisième jour à la charte graphique et la mise en situation du projet.

L’axe Communication Digitale

Les étudiants de l’axe Communication Digitale ont été évalués sur le planning de lancement du projet, la stratégie d’acquisition de trafic, la stratégie de conversion client et la stratégie de fidélisation.

Ils avaient pour mission principale d’établir une stratégie de communication.

C’est au cours de la deuxième journée qu’ils devaient élaborer une première ébauche pour une stratégie de communication ainsi qu’une stratégie d’acquisition de trafic pour le pré-lancement et le post-lancement du site.

Le troisième jour fut consacré à la finition des stratégie établies la vieille, à l’étude des hashtags et à la présentation Power Point face au jury.

L’axe Développement WEB

La mission principale des étudiants de l’axe Développement WEB était de créer le site web de la marque à lancer.

Ils étaient évalués sur l’utilisation du SEO, l’interface du site, l’UX, l’arborescence, et le langage HTML et CSS. CMS, template Bootstrap et back office n’étaient pas autorisés.

En fonction de l’impact de leur site, ils pouvaient gagner jusqu’à deux points bonus.

Lors de la deuxième journée, ils devaient se concentrer sur l’arborescence du site et le formulaire. L’intégration des maquettes et du SEO s’est faite le troisième jour.

Intéressé(e) par l’idée de travailler avec des étudiants de différents axes métiers ? Retrouvez toutes les informations sur le site de l‘IIM.