Le Dev Fest ouvre ses portes aux étudiants de la promo 2023 de l’axe développement web

devfest iim developpement web - Le Dev Fest ouvre ses portes aux étudiants de la promo 2023 de l'axe développement web

Vendredi 14 février 2020, les étudiants de la promo 2023 de l’axe développement web se sont rendus au Dev Fest Paris pour assister à des conférences et autres animations autour de plusieurs thématiques au cœur des enjeux de ce secteur du digital.

Accompagnés par leur équipe pédagogique, les étudiants ont pu réfléchir sur des problématiques liées au web, au cloud et à la data. Les étudiants devaient visiter au moins 4 stands, assister à une conférence, réaliser un compte rendu, et si possible, s’inscrire à un concours. Une étudiante, Lutiku Ndongala, a même remporté une montre connectée en gagnant le concours organisé par Innovela !

4 stands qui ont retenu l’attention des étudiants au Dev Fest 2020

 

Parmi les nombreux stands qui exposaient au Dev Fest, certains ont impressionné les étudiants qui ont pu alors échanger avec des professionnels et enrichir leur culture du digital et du développement web.

  • Hiway

« Hiway est une entreprise qui aide aux démarches administratives et à la gestion de projets pour devenir freelance. Ils s’intéressent aujourd’hui davantage aux jeunes freelances qui souhaitent monter une société ou qui sont déjà lancés mais qui ont besoin d’accompagnement. Cependant, durant notre rencontre, ils ont évoqué leur souhait de venir cibler aussi de jeunes étudiant motivés qui désireraient devenir freelance. Ils aimeraient, pourquoi pas, faire des conférences à l’IIM. » – Elise Knowles

Lutiku Ndongala et Cassandre Gaudinat ajoutent qu’elles seraient intéressées de travailler avec Hiway, car elle aimerait être accompagnées dans leurs démarches de freelancing après leurs études.

  • Sogeti

« De tous les stands visités, c’est l’entreprise Sogeti qui m’a le plus impressionné : celui-ci visait à présenter un Lab de recherche et développement, mettant au point différents projets légèrement insolites. Entre autres, une intelligence artificielle capable d’analyser et décrypter les moindres signaux émis par le visage afin de déterminer si la personne entrain de parler ment ou non, ou encore une intelligence artificielle supposée piloter un appareil en fonction des signaux cérébraux qu’il reçoit. Il y avait ainsi une dizaine de projets, dont la plupart tournaient autour de l’intelligence artificielle et du « machine learning ». Ces projets ont tous pour but d’agir sur un domaine bien spécifique, avec des cas d’utilisation eux aussi spécifiques, et d’y proposer des solutions qui n’ont pas nécessairement été prises en compte avant.

Mon échange avec l’intervenant m’a permis d’obtenir les contacts des responsables du recrutement au sein de la structure, et j’ai déjà commencé à échanger avec eux au sujet d’un éventuel stage. » – Cyprien Thao.

  • Innovela

« Innovela une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies, qui accompagne leurs clients dans leur démarches de modernisation et d’innovation. Cette entreprise travaille essentiellement avec les technologies/outils suivants : python, angular, nodeJS, VueJS, Goo-gle Analytics, Gsuite.

Ils ont proposé à nombreux d’entre nous des postes en alternance en tant que développeur Angular, Python. Bien conscients de notre niveau d’étude, ils nous ont rassurés quant au fait que chacun d’entre nous serait accompagné et formé, afin que l’on se sente à l’aise avec ces technologies.

J’ai beaucoup aimé le fait qu’ils fassent confiance à des étudiants et qu’ils s’engagent à nous accompagner et nous former. Par ailleurs, ce sont ceux avec lesquels je me suis senti le plus à l’aise en discutant, j’ai apprécié les personnes que j’ai pu rencontrer. Si l’ensemble de l’équipe est semblable aux membres présents au stand, je pense que ce serait une entreprise dans laquelle je pourrais me sentir bien. » – Lutiku.

  • Exitia

« Le stand Exitia a été l’un des plus stimulants pour moi. Le concept premier du stand était le suivant : un quiz de connaissances en ligne était disponible, et si nous réussissions à obtenir un score de 7/10 minimum (étant donné notre condition d’étudiants en année 2), nous avions la possibilité d’obtenir des goodies. J’ai réussi à relever le défi, ce dont je suis très fier !

Le premier test n’était pas le seul à disposition, j’ai pu en faire cinq ou six, et cela avait l’avantage de m’aider à visualiser le rayon d’action de mes connaissances actuelles en développement, et ainsi prendre conscience de mes points forts, mes points faibles, et des aspects qui nécessitent du renforcement. Mais mon expérience la plus enrichissante à ce stand fût de loin mon échange avec l’expert en charge. Celui-ci se trouvait être un expert spécialisé dans l’utilisation du Framework vue.js, que j’avais découvert le lundi même et dont le fonctionnement m’intéresse énormément.

Cette personne a pu me donner énormément de conseils, me présenter des outils, me faire des recommandations sur la façon d’utiliser vue.js et j’ai pu appliquer ce que j’ai appris le soir même sur mon propre projet. » – Cyprien

Le Dev Fest, une expérience enrichissante pour tous les étudiants de la promo 2023

Les étudiants ont énormément apprécié cette journée exceptionnelle, les conférences auxquelles ils ont assisté, et les rencontres avec les professionnels qui leur ont donné des perspectives d’avenir pour leurs futurs stages ou alternances.

« J’ai pu rencontrer des gens très intéressants et me renseigner dans les domaines qui m’attirent le plus. De plus, j’ai trouvé la conférence « Impact et environnement du numérique » très intéressante et utile sachant que beaucoup de personnes qui travaillent dans le domaine du digital n’ont pas conscience des enjeux environnementaux que jouent le numérique. » – Elise.

« J’ai maintenant un peu plus d’informations sur les métiers de l’UX/UI qui m’intéressent de plus en plus. J’espère que l’on aura l’occasion d’y retourner les autres années, sinon, je pense y retourner de moi-même. » – Lutiku.

Cassandre et Cyprien ont aimé découvrir de nouveaux outils, prendre contact avec les entreprises et élargir leur vision du développement web pour découvrir de nouvelles branches de métier. Ils ont beaucoup apprécié la diversité des stands, sur des secteurs de métiers qu’ils n’avaient pas envisagés auparavant.

« Je me suis rendu compte que le web ne se limitait pas simplement à développer des sites dans tel ou tel but, il s’agit d’un immense écosystème pouvant interagir avec tous les secteurs d’activités possibles. » – Cyprien.

Intéressé(e)s par le Développement Web ? Retrouvez le programme de cet axe sur le site de l’IIM, Grande École du Digital.