BeEthic, la startup créée par deux étudiants du Parcours Startup, remporte 11 000 euros d’aide financière

beethic julie alexis iim startup highco - BeEthic, la startup créée par deux étudiants du Parcours Startup, remporte 11 000 euros d'aide financière

BeEthic, le projet d’application qui scanne les produits pour mesurer leurs critères éthiques, remporte le Prix Frédéric Chevalier HighCo pour Entreprendre, un concours réservé aux entrepreneurs de moins de 25 ans de la région d’Aix-Marseille Provence. 

BeEthic a été fondée par Alexis Bougy et Julie Boisnard, cinquième année du mastère Management de la Transformation Digitale, dans le cadre du Parcours Startup, un programme d’accompagnement sur trois semaines réparties dans l’année scolaire que les étudiants de l’IIM qui veulent se lancer dans l’entreprenariat peuvent choisir de suivre.  

Victoire pour BeEthic: un sérieux boost dans le développement de la startup 

Bien que BeEthic soit encore au stade de développement, Julie et Alexis ont décidé de tenter leur chance au concours HighCo pour Entreprendre qui a pour but d’accompagner les jeunes entrepreneurs dans l’accomplissement de leurs projets. Excellente décision, puisqu’ils remportent le premier prix ! 

« J’ai vu l’annonce sur LinkedIn », explique Julie. « Je répondais aux conditions, et il fallait ensuite simplement soumettre le projet en le pitchant un peu. Ils m’ont ensuite appelée pour tester ma motivation. Je pense que ce qui a fait la différence, c’est que notre projet répond à des attentes tres actuelles : tout ce qui concerne l’éthique et la morale au niveau de la consommation, c’est vraiment dans l’air du temps. » 

BeEthic gagne ainsi une dotation d’une valeur de 11 000 euros, qui comprend un accompagnement par des professionnels du digital, une aide financière qui couvre les frais nécessaires au développement du projet, une semaine d’immersion à thecamp, un campus international situé à Aix-en-Provence dédié aux technologies émergentes, et un accès d’un an aux ressources Pépites Paca Ouest, un organisme qui valorise les démarches entrepreneuriales des étudiants. 

Le projet d’application a ainsi commencé à faire parler de lui, puisque Julie et Alexis ont livré leur témoignage dans le journal La Provence ainsi que pour le site GoMet’.

Consommer de manière plus éthique avec BeEthic 

L’idée de BeEthic est venue à Julie alors qu’elle cherchait à acheter un produit cosmétique qui n’aie pas été testé sur les animaux. Mise à part une recherche Internet, impossible de connaître ce genre de chose. Elle a alors pris conscience de l’importance pour les clients plus engagés d’avoir accès rapidement à ce genre de données. 

« Nous souhaitons travailler avec des labels et associations comme PETA qui ont déjà recensé ce genre de données. » L’idée est donc pour BeEthic d’être indépendante des marques pour plus de fiabilité. 

La prochaine étape pour BeEthic sera le développement de l’application, la communication et la recherche d’investisseurs. Le projet se concrétise de plus en plus, et possède déjà un business plan. De plus, Julie et Alexis ont fait participer BeEthic à des challenges proposés par VivaTech 2019, le plus grand rendez-vous mondial des startups à Paris, comme le GreenTech, le LVMH et Tech Stars Paris Accelerator. BeEthic est donc en excellente voie, bien que quelques points soient encore à concrétiser avant le lancement de l’application. 

Intéressé(e) par les métiers du digital ? Retrouvez tous les axes métiers sur le site de l’IIM, Grande Ecole du Digital.