Soutenances : les promos 2021 et 2023 de l’axe Jeux Vidéo se lancent sur Twitch

IIM twitch soutenances jeux video - Soutenances : les promos 2021 et 2023 de l'axe Jeux Vidéo se lancent sur Twitch

Crise du COVID-19 oblige, les cours et les soutenances de l’IIM ont lieu 100% online depuis mars 2020. Si Zoom est l’outil privilégié pour permettre la continuité pédagogique à distance, l’axe Jeux Vidéo s’est lancé sur Twitch.

Twitch est l’une des plateformes les plus utilisées dans le domaine du jeu vidéo, à la fois par les professionnels que les passionnés. Pour Thomas Nicolet, Responsable de l’axe Jeux Vidéo, c’était donc une évidence de faire intervenir ses étudiants sur ce réseau.

Twitch, la plateforme pour les fans et les professionnels du jeu vidéo

Super Tag Champions, l’un des jeux développé par les étudiants de la promo 2021, disponible sur la page itch.io de l’IIM

C’était une volonté depuis des années pour Thomas Nicolet de rendre les soutenances accessibles au plus grand nombre, et pas uniquement aux jurés. En 2019, les soutenances avaient déjà  été filmées. Les cours à distance imposées par la crise du COVID-19 représentait donc une belle opportunité pour diffuser les soutenances en ligne. Ainsi, la promo 2023 a pu présenter ses Projets Mobiles le 11 juin, tandis que leurs camarades de la promo 2021 se sont prêtés à l’exercice le 12 juin, sur les Projets Preprod, développés en 6 mois.

« Le but premier, c’est que tous les étudiants de l’axe Jeux Vidéo puissent avoir accès aux soutenances de leurs camarades, pour avoir conscience de leurs projets et de la manière dont ils les ont développés. C’est pour cette raison que depuis deux ans, les soutenances sont ouvertes à tous les étudiants. » – Thomas Nicolet.

Cela paraissait alors évident que les soutenances seraient diffusées sur Twitch, et non sur Zoom. Les soutenances sont alors visibles par n’importe quel internaute, y compris les professionnels du domaine du jeu vidéo.

« Les projets demandés aux étudiants de quatrième année ont tout du projet professionnel : ils doivent faire un prototype puis le pitcher à un jury composé d’experts de grandes entreprises comme Ubisoft, comme s’ils voulaient obtenir un financement pour développer leur jeu. Ce sont donc des soutenances qui peuvent intéresser les professionnels. »

En plus de se faire potentiellement repérer, les étudiants conservent un souvenir de leurs projets de fin d’années vers lequel ils pourront revenir dans quelques années pour constater leur évolution. C’est aussi avantageux pour les parents, qui peuvent voir le fruit du travail de leurs enfants.

Bilan positif pour les toutes premières soutenances sur Twitch de l’axe Jeux Vidéo de l’IIM

Nephelis, le fruit de 6 mois de travail de la part des étudiants de la promo 2021

Malgré une organisation difficile, l’expérience est une vraie réussite que l’axe souhaite reproduire à l’avenir. Tout d’abord, cela a permis aux étudiants de maîtriser Twitch et de se produire sur la plateforme, exercice qu’ils seront sûrement amenés à faire de nouveau en évoluant dans le secteur du jeu vidéo. Ils ont été traités comme de vrais professionnels, d’ailleurs, l’intégralité de leur présentation était en anglais ! Le jury leur a alors posé des questions difficiles face auxquelles ils n’ont pas été déstabilisés.

« Il était demandé aux jurés de ne faire aucun commentaire pendant les présentation : nous voulions instaurer une ambiance très positive, bienveillante, et laisser aux étudiants l’opportunité de s’exprimer librement. »

Le jury, composé d’experts de chez Ubisoft, Riot, King, et d’un artiste freelance, ce qui englobait chaque aspect du domaine du jeu vidéo, a pu délibérer en off après les soutenances. Un jeu en particulier a retenu leur attention : Solstice, un jeu de plateforme très prometteur, que Thomas Nicolet verrait très bien être nominé pour des concours à l’avenir.

Les jeux développés par les étudiants sont disponibles sur la page itch.io de l’IIM.

Intéressé(e)s par les travaux des étudiants de l’axe Jeux Vidéo ? Retrouvez leurs soutenances sur Twitch, ainsi que tous les cursus sur le site de l’IIM, Grande Ecole du Digital.