Bridezilla-io, la mariée 3.0 : design interactif et objets connectés

logo bridezilla io - Bridezilla-io, la mariée 3.0 : design interactif et objets connectés

L’IIM n’en finit plus de célébrer l’amour : après l’opération Paris For Love en février dernier, c’est autour d’une mariée d’être connectée !

Les objets connectés arrivent peu à peu dans notre quotidien : maison, sport, vie de tous les jours … Si certains sont encore sceptiques, d’autres les ont adoptés très vite et ne peuvent plus s’en passer. C’est le cas notamment de Patricia Gallot-Lavallée, responsable de l’axe Design Interactif de l’IIM et de ses étudiants, qui se sont lancés dans la confection d’une robe de mariée connectée …

Patricia Gallot-Lavallée et Leslie Olajide, étudiante en deuxième année à l’IIM dans l’axe Communication digitale, reviennent sur leur expérience !

bridezilla io drone - Bridezilla-io, la mariée 3.0 : design interactif et objets connectés

Le porte alliance de notre Bridezilla

Patricia, pourquoi une mariée connectée ?

L’idée m’est venue de connecter ma robe en voyant l’engouement d’Eva Pinto (étudiante dans l’axe communication visuelle) pour son premier projet de BAP : il s’agissait du projet « Bougez ! » dont l’objectif était de créer des objets connectés qui fassent bouger les gens. Ici, avec son groupe, Eva avait créé de gigantesques canettes de Coca-Cola qu’il fallait secouer jusqu’à un nombre définit pour remporter une canette.

Mon mariage se dessinait et je sentais qu’Eva était à l’équilibre entre technologies et art. Je la sentais capable d’avoir une approche tangible de la chose, presque artisanale, capable d’approcher la matière et non uniquement le numérique.

Elle ne m’a pas déçu. Elle a entièrement décidé de la technologie à utiliser pour illuminer la robe et c’est elle qui a travaillé sur le placement de la fibre optique pour augmenter ma robe.

Bref, j’ai mis le sujet de robe de mariée sur la table. Eva a créé son équipe et voilà le projet était lancé.

 

bridezilla io powerbank - Bridezilla-io, la mariée 3.0 : design interactif et objets connectés

Alimenté par une powerbank, tout le matériel se trouve dans la robe !

C’est un projet très ambitieux, avez-vous rencontré des difficultés ?

C’est Adrien, notre technicien web, qui rencontre le plus de difficultés jusqu’à présent car on lui demande de maîtriser des technologies dont il ignore l’existence. Par exemple, on lui demande actuellement de coder une application avec la carte WEIO pour « enflammer » la robe de mariée !Heureusement, Tatiana Grange, une intervenante de l’IIM qui nous aide lors de la BAP, lui apporte le soutien dont il a besoin.

Obtenir un mannequin de couture pour coudre la fibre optique sur la robe et la présenter a également été compliqué : le mariage avait lieu dans la semaine et il fallait absolument présenter les fonctionnalités de la robe au public avant. Finalement, après des jours à écumer tous les magasins de Paris et à faire le tour de nos relations, le mannequin a fini par arriver juste à temps au FabLab !

Nous avions de grandes idées pour le mariage : ballons lumineux, tandems Monkey Light, beacons pour les invités … mais le temps, les moyens et notre connaissance encore limitée des objets connectés nous ont obligé à revoir nos plans.

Des choses à modifier ?

Personnellement, je ne pense pas que l’on aurait modifié quoique ce soit. Le mariage a été magnifique (l’original comme la reconstitution) et l’objectif a été atteint.

Bien sûr, je pense qu’un drone plus puissant aurait été le bienvenu car Eva avait passé beaucoup de temps sur la balançoire qui devait apporter les alliances suspendue au drone!

Comment les invités ont réagi lorsqu’ils ont vu la tenue s’illuminer ?

C’est  de la surprise puis de l’émerveillement que l’on a pu lire dans les yeux des invités : ils ne quittaient plus la robe du regard ! Les applaudissements, ainsi que les sourires, ont éclaté spontanément.

Les avis ont été unanimes : la robe était magnifique. L’illumination était délicate et augmentait réellement la beauté de la robe.

bridezilla io - Bridezilla-io, la mariée 3.0 : design interactif et objets connectés

« Bridezilla » le Jour J, Félicitations !

La vidéo de reconstitution du mariage sera bientôt en ligne sur la chaîne Youtube dédiée !

Vous travaillez toujours sur des projets très concrets (Paris For Love …) : quelles connaissances avez-vous développées aujourd’hui ?

Nous avons développé de solides compétences en tant que Chefs de projets Agiles avec Eva. C’est la première fois que nous nous retrouvons à la tête d’une équipe et d’un projet si original, ce fut donc un challenge pour nous deux. Nous avons appris à travailler vite, à ne jamais couper la communication même les week-ends, mais surtout à effectuer des tâches éloignées de notre formation : Adrien a reçu une formation express en design interactif pour mettre au point l’application, et Nicolas, notre second technicien s’est familiarisé avec l’outil de projection Heavy M pour projeter des images sur la seconde robe de mariée que nous présentons cette semaine.

Une Bridezilla 2 va-t-elle voir le jour ?

Nous avons deux clientes potentielles qui se marient en mai, et nous espérons que grâce au blog et aux réseaux sociaux, de nombreuses Bridezilla connectées émergeront en prenant notre travail en exemple !

 

L’équipe du projet

Eva Pinto – Communication visuelle : chef de projet
Leslie Olajide – Communication digitale : chef de projet
Nicolas Renoncet – Communication digitale et Adrien Bonnet – Web : Techniciens
Aidés par Nicolas Mur et Alexis Massol  (ESILV)

Retrouvez les Bridezilla sur :

Le blog
Youtube

https://www.facebook.com/pages/Bridezilla-io/814715478566443?fref=ts