Vivien, promo 2022, en échange universitaire à l’Algebra University College en Croatie

iim echange universitaire croatie - Vivien, promo 2022, en échange universitaire à l'Algebra University College en Croatie

Faire une année à l’étranger ? Aucun souci pour les étudiants de l’IIM. Le Pôle Léonard de Vinci entretient des partenariats avec des universités dans le monde entier ce qui facilite la mobilité étudiante. L’occasion de découvrir une nouvelle culture, un autre type d’apprentissage, d’enrichir son CV et surtout de gagner une expérience personnelle formidable.

Vivien Evrard intègre l’IIM en 2017. Après l’année préparatoire qui le familiarise avec tous les domaines du digital en lui apportant une approche globale, il opte pour l’axe Création & Design pour la deuxième année. Satisfait de la qualité des modules et conforté dans son choix d’orientation, il décide de faire sa dernière année de bachelor à Zagreb en Croatie, à l’Algebra University College.

La vie étudiante en Croatie : des classes 100% Erasmus en petit groupe pour mieux avancer

Mon emploi du temps était fixe, j’avais les mêmes cours chaque semaine, ce qui change du format de l’IIM. Chaque salle de classe était équipée d’ordinateurs, je n’étais donc pas obligé de ramener le mien à chaque fois. Nous étions exclusivement entre élèves Erasmus, nous n’étions donc pas nombreux. La taille des groupes était un réel avantage car les professeurs avaient le temps de regarder nos travaux et de nous expliquer leurs cours de manière individuelle s’il le fallait.

À chaque fin de journée, les élèves Erasmus rentraient en tramway, le principal moyen de transport de la ville. Cependant, j’aimais bien rentrer à pied car d’une part, Zagreb est une “petite” capitale, mais aussi car l’ambiance de la ville me plaisait, je prenais souvent des photos sur le trajet avant de rentrer.

Zagreb, comme toutes les villes, propose de nombreuses choses à visiter ou à faire, mais je recommanderais simplement de se balader dans la ville et de s’y perdre. C’est ce que j’ai préféré durant mes excursions, il y a beaucoup de choses à découvrir dans des petites rues qui sont pour moi la richesse de cette ville.

Dans la vie de tous les jours, il n’y a pas d’énorme différence culturelle. Ce qui m’a marqué, c’est le fait qu’il y a peu ou pas de grandes surfaces pour faire ses courses comme en France. La majorité des commerces sont des épiceries ce qui, de prime abord, est un peu déstabilisant.

Étudier à l’étranger : préparations, choix de la destination et enrichissement personnel

J’ai décidé de réaliser ma troisième année à l’international pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’avais envie de sortir de ma zone de confort, et voir si j’étais capable de relever ce défi. De plus, ce semestre était pour moi l’occasion de gagner en expérience, que ce soit pour les études mais aussi pour mon expérience personnelle.

J’ai choisi la Croatie principalement pour la qualité de l’établissement qu’est Algebra University Collège : j’avais vraiment envie d’étudier dans cette école car les programmes me plaisaient beaucoup. Le pays n’était pas un “choix” : je n’avais pas de préférences en particulier, je voyais chaque voyage comme une expérience à saisir. Je pense que toute destination est riche à sa manière.

En ce qui concerne l’organisation avant mon départ, j’ai fait une liste de choix dans l’ordre de mes préférences en fonction de divers facteurs (frais supplémentaires, TOEFL, etc.). Une fois que mon choix a été validé, j’ai dû fournir les documents nécessaires à mon inscription à la coordinatrice Erasmus pour que les prérequis administratifs soient réglés avant mon arrivée. L’IIM sert donc d’intermédiaire au début, puis elle nous met en relation directe avec l’équipe Erasmus sur place. L’équipe Erasmus croate organise un entretien et reste en contact avec nous les mois avant notre arrivée pour nous donner toutes les instructions nécessaires. Elle est aussi présente pour répondre à nos questions. Une fois sur place, l’IIM reste à notre écoute.

Je pense que la Croatie m’a apporté énormément au point de vue humain. Je suis une personne introvertie, et le fait de me retrouver tout seul dans un pays étranger m’a forcé à aller vers les autres. C’est une soft skill que je n’avais pas auparavant, ce qui me permet aujourd’hui d’être moins timide en général, y compris dans mes relation sociales au sein d’une équipe lors de l’élaboration d’un projet ou au travail.

Réaliser le parcours international est une chance. De plus, c’est une expérience incroyable que tout étudiant qui aime les défis doit essayer. Vous n’aurez peut-être pas la chance de voyager toute votre vie, alors profitez de toutes les occasions possibles pour découvrir un nouveau pays et vivre de nouvelles expériences.

Intéressé(e) par le digital ? Retrouvez tous les axes métiers sur le site de l’IIM Grande École du Digital.