Matthieu, promo 2019, une réorientation réussie à l’IIM

Matthieu Fayad, promo 2019, a intégré le programme Restart en 2014, après un premier semestre peu concluant en école d’ingénieurs. Passionné d’e-sport, d’histoire et d’informatique, son entrée à l’IIM lui a permis de concilier ses passions et de se réconcilier avec ses études supérieures.

J’ai plusieurs passions dans la vie. La première étant l’Histoire. Dans Histoire je pense spécialement aux civilisations qui ont peuplé le monde au fil des siècles et l’évolution des stratégies militaires. Je ne cesse de m’intéresser à des figures telles que Gengis Khan ou Hannibal Barca. Mon rêve est d’utiliser l’accessibilité du Web afin de découvrir l’Histoire à ceux qui n’en ont pas forcément connaissance.

Une réorientation en web

J’ai commencé à chercher une autre école très peu de temps avant la rentrée Restart. Suite à mon premier semestre d’ingénieur, j’ai dû passer de nombreux rattrapages. Je n’ai pas réussi celui d’électronique. Mais pendant ma période de rattrapages, j’ai rattrapé tout mon retard en informatique et ai commencé à y prendre goût, grâce à mon professeur d’informatique Frederic Ravaut, auquel je suis très redevable. J’ai donc recherché une école d’informatique dans un premier temps tout en ayant dans un côté de la tête mon souhait de travailler dans un thème pouvant relier l’Histoire. J’ai donc choisi une école du Web qui, grâce à son accessibilité, me permettrait peut-être un jour de rendre l’Histoire accessible à tous.

J’ai rapidement choisi l’IIM pour deux raisons. Tout d’abord elle fait partie du Pôle Léonard de Vinci. La seconde raison est son taux d’employabilité qui est le plus important de toutes les écoles de multimédia. Dans notre société, il était pour moi clair qu’avoir un travail à la sortie de l’école était le plus important.

Ce type de rentrée décalée est en quelque sorte une seconde chance. Tout est repris dès le début et nous allions même parfois plus loin que les programmes des prépas. Personne ne commence avec de l’avance ou du retard et avançons tous sur un pied d’égalité.

Je me suis spécialisé en web car c’est dans cet univers que je pense pouvoir m’épanouir le plus. On m’avait également parlé des BAP, gérer un projet d’un point de vue web avec des vrais clients alors qu’on est encore étudiant, j’en avais extrêmement hâte !

Pour ceux qui hésitent encore à intégrer ce programme, cela est une seconde chance, si vous en avez l’opportunité n’hésitez pas à la prendre. Suivez une bonne organisation, réalisez vos travaux et vous vous épanouirez très rapidement !