OXO, ou l’origine du jeu vidéo

Le point culture digitale du mercredi ! Un rendez-vous hebdomadaire autour de la culture geek. Cette semaine, le jeu vidéo…

Tout a commencé dans les années 50 quand Ralph Baer s’est dit qu’on devrait pouvoir intégrer des jeux dans une télévision. Il travaillait pour un fabriquant de télé à l’époque : Loral Electronics qui n’a pas donné suite au projet.

2 ans après, en 1952, le britannique Alexander Sandy Douglas créé le premier morpion appelé « OXO » (un nom très imagé) sur un ordinateur : l’EDSAC (en illustration de cet article… belle machine !).

En 1958, Willy Higinbotham invente « Tennis for two » permettant de faire une partie de tennis sur un oscilloscope.

Plus de 10 ans plus tard, c’est Ralph Baer qui imagine la première console de jeu à brancher sur une télévision. Il s’agit de la Magnavox Odyssey, mais tout s’est accéléré en 1972 avec le premier jeu vidéo que vous connaissez tous : « Pong » créé par Nolan Bushnell, le fondateur d’Atari.

Nintendo n’arrivera qu’en 1983 avec la Famicom au Japon, puis en 1985 aux USA et en 1987 en Europe avec la Nintendo Entertainment System (NES). Sega est arrivé au même moment avec sa Master System en 1985 au Japon et 2 ans après en Europe.

Les fans de Playstation devront attendre son lancement par Sony en 1994 (au Jap

on +1 an en Europe) et ce n’est qu’en 2001 (aux USA +1 an en Europe) que Microsoft sortira sa Xbox.

Aujourd’hui, il existe des dizaines de consoles, des centaines de studios, des millions de jeux et encore plus de joueurs mordus par ce phénomène de société : les jeux vidéo.

À retenir : le jeu vidéo date des années 50, mais il est populaire depuis les années 70 avec le lancement de « Pong » et de l’Odyssé. Il y a longtemps eu débat sur le réel inventeur du jeu vidéo : Ralph Baer ou Nolan Bushnell. Les constructeurs connus à ce jour sont arrivés plus tardivement sur le marché entre 1983 et 2002.

Cédric DESCOUTURES
Responsable de l’année préparatoire
Geek et technophile depuis l’enfance, j’ai fait de mes passions plusieurs métiers. Freelance depuis 10 ans et fondateur d’une agence Web en 2010, j’ai toujours travaillé dans le digital et l’enseignement. Je m’occupe aujourd’hui avec plaisir du programme de l’année préparatoire à l’IIM.