Deux étudiantes de l’IIM remportent le concours de nouvelles EcoRéseau avec leur projet Okaray

Okaray a remporté le concours de micro nouvelles organisé par le magazine EcoRéseau Business.

Shana Enkaoua Meghira et Shana Sebban, IIM promo 2019, ont gagné la dernière édition du concours de micro-nouvelles organisé par le magazine EcoRéseau Business. L’objectif : « imaginer une start-up révolutionnaire parce qu’elle va bouger les lignes dans le futur ». Elles évoquent Okaray, un projet mêlant art et intelligence artificielle.

Shana Enkaoua Meghira et Shana Sebban développent leur projet dans le cadre du Parcours Start-up de l’IIM.

Okaray, précurseur de l’art de demain

2022. Aujourd’hui c’est l’inauguration de la première galerie d’art interactive au monde. Tous les journaux en parlent, les gens se questionnent et les touristes font le voyage jusqu’à Paris pour y participer. Les rumeurs courent, il paraîtrait qu’il serait possible de parler avec une œuvre d’art…

Il est 19h. La galerie s’ouvre et souffle un sentiment de chaleur sur la foule empressée. Incroyable, une collection pleine de sens avec un art qui prend vie.

Fermez les yeux. Imaginez-vous quelques instants dans cette galerie. Vous êtes à l’intérieur. Imaginez que les gens autour de vous interagissent avec les œuvres exposées. Une place se libère, c’est à votre tour de vivre l’expérience. Vous êtes devant le portrait d’une femme. Vous souriez. Elle vous sourit. Perplexe, vous faites un signe de la main en lui disant « bonjour ». Elle vous répond. La conversation ne fait que commencer… Demandez-lui de vous raconter son histoire.

Satisfait de votre première expérience, votre visite continue. Imaginez que toutes les œuvres d’art qui vous entourent soient interactives et s’animent en fonction de vos mouvements, vos paroles, vos émotions…

Vous pouvez maintenant rouvrir les yeux… Car ceci n’est pas un rêve mais la réalité.

OKARAY a révolutionné le monde de l’art. Comment intégrer de nouvelles technologies à l’art ? Pour un domaine aussi classique cela pourrait paraître être un paradoxe. Mais la réalité de la société dans laquelle nous évoluons a dissipé toutes les inquiétudes. Une intelligence artificielle qui crée une interactivité directe entre l’œuvre et son public promet de moderniser l’art tout en dynamisant les expositions.

Pour ses fondatrices, OKARAY est la solution face à la lassitude des gens pour les musées traditionnels. Des endroits ennuyants, peu chaleureux et sans vie. OKARAY permet de redécouvrir l’art en y posant un regard neuf, qui se veut technologique et innovant.

Faisons place aux expositions ludiques et plus attractives.

Il est maintenant 22h, la galerie est pleine. Tous s’amusent avec les différentes œuvres de la collection. OKARAY a fait de l’art un loisir à part entière et accessible à tous.

Ne soyez plus de simples spectateurs, devenez acteurs de l’art de demain.

Cette nouvelle a été publiée pour la première fois dans le magazine EcoRéseau Business.

Vous souhaitez développer une entreprise tout en étant étudiant ? Découvrez le Parcours Start-up de l’IIM.