Cédric, promo 2013, Réalisateur et Scénariste sur Grizzy et les Lemmings

cedric lachenaud grizzy lemmings

L’axe Animation 3D de l’IIM donne accès à de nombreux métiers, et pas uniquement dans le domaine technique. Cédric, promo 2013, a choisi de s’orienter vers le scénario et la réalisation. Il travaille actuellement sur la série d’animation Grizzy et les Lemmings de Studio Hari.

Etre scénariste et réalisateur pour l’animation sont de véritables métiers qui demandent de solides connaissances techniques en animation et un vrai sens artistique.

Devenir scénariste ou réalisateur en suivant la formation Animation 3D de l’IIM

Cédric a d’abord fait son stage de troisième année chez Gaumont Animation, en tant que modeleur. En cinquième année, il opte pour un stage d’assistant réalisateur sur le long-métrage d’animation Adama. Il conserve ce poste après l’obtention de son diplôme, jusqu’à la sortie du film.

« J’aimais bien le poste de modeleur, mais en production ça peut devenir un peu répétitif », dit-il. « Au final, je me suis rendu compte que je préfère écrire et mettre en scène des histoires. »

La diversité des compétences enseignées dans le parcours Animation 3D permet aux étudiants de toucher à plusieurs domaines. Ils acquièrent ainsi diverses compétences, ce qui facilite leur insertion professionnelle.

« Pour être scénariste ou réalisateur dans le domaine de l’animation, il faut de solides connaissances techniques », précise-t-il. « Il est beaucoup plus simple, à mon avis, d’écrire un épisode ou d’encadrer une équipe en sachant ce qui est possible ou non de faire techniquement en animation. »

C’est en combinant les cours de l’IIM, différentes formations et le travail avec sa sœur – également scénariste – qu’il a pu apprendre les compétences nécessaires à ce métier. Il travaille régulièrement avec sa sœur, depuis la série d’animation Marcus Level pour Mondo TV qui était leur première collaboration professionnelle. 

Cédric écrit également pour les saisons 2 et 3 des Lapins Crétins : Invasion (TeamTO, Ubisoft Motion Pictures) et pour la série Furiki (Disney XD, Gaumont Animation).

Marcus Level, série co-écrite par les Lachenaud

Marcus Level.

Cédric rappelle que scénariste est une profession comme une autre et qu’elle nécessite une formation. Plusieurs moyens existent : passer par une école spécialisée (CEEA, la Fémis), apprendre par les livres, ou encore, comme lui, par le biais de professionnels confirmés.

« Il faut porter un regard critique et analytique sur les films », ajoute-t-il. « Une personne qui veut être scénariste et/ou réalisatrice ne doit plus regarder un film passivement. Il faut sans cesse se demander ce qui nous plaît, déplaît et pourquoi. »

Deux cours de l’IIM ont été particulièrement utiles à Cédric : le cours de scénario animé par Gaëlle Bellan (ancienne étudiante du CEEA qui a notamment écrit sur Engrenage et Le Bureau des Légendes) et le cours d’analyse filmique de Serge Rosenzweig.

Cette casquette de scénariste a été très utile à Cédric, puisque c’est ainsi qu’il a pu être engagé en 2016 par Studio Hari pour travailler sur Grizzy et les Lemmings, tout d’abord en tant qu’assistant réalisateur, puis réalisateur.

« Ils cherchaient quelqu’un qui savait écrire et qui avait une bonne connaissance de la 3D », dit-il. « Dans l’animation, être multitâche est un vrai plus. »

Comment se passe la réalisation d’une série animée ?

Grizzy et les Lemmings, réalisée par Cédric Lahenaud

Un ours paresseux et des créatures surexcitées : le mélange parfait !

Grizzy et les Lemmings est un cartoon dans le même style que Beep-Beep et Coyotte qui raconte l’histoire d’un ours dans une réserve naturelle canadienne, constamment agacé par des petites créatures, les Lemmings.

« La série est très character driven, c’est à dire qu’elle repose essentiellement sur les personnages et leur caractère », explique Cédric. « C’est le rapport entre Grizzy, gros ours flegmatique, et les Lemmings, petites créatures dynamiques et farceuses, qui fonctionne. »

La série a été créée par Josselin Charier et Antoine Rodelet, également à l’origine du Studio Hari. Ils sont donc à la fois directeurs artistiques et producteurs.

« En tant que réalisateur, je suis présent sur chaque étape de la conception de l’épisode », informe Cédric. « Mon travail est de veiller à ce que l’épisode soit compréhensible, drôle, cohérent avec le reste de la série et beau à regarder. »

Cédric n’est pas le seul réalisateur à travailler sur la série. Chaque réalisateur gère un épisode entier. Il est donc très important pour eux de faire attention à ce que tout soit raccord avec le reste de la série.

« En dépit de la diversité des réalisateurs, il ne faut pas que le public ait l’impression de regarder une toute autre série d’un épisode à l’autre », souligne Cédric. « Il est tout de même amusant de remarquer que chaque réalisateur a sa petite touche personnelle, mais ça reste très subtil ! »

Grizzy et les lemmings

Les Lemmings, une nuisance quotidienne pour Grizzy !

Un épisode met entre 6 et 9 mois pour être finalisé. Le premier jour, l’équipe se réunit pour brainstormer et structurer l’épisode. L’écriture du scénario se fait dans la même journée.

« Chaque épisode dure environ 7 minutes, et il n’y a aucun dialogue. C’est pour ces raisons que le scénario peut être rédigé aussi rapidement. C’est tout de même une journée très intense ! »

Une fois l’épisode achevé, les chaînes Turner (pour l’international) et France 3 (pour la France) sont chargées de la diffusion. Ce sont elles qui décident de la programmation.

Grizzy et les Lemmings a gagné plusieurs prix, dont le Kidscreen Award de la meilleure série animée, catégorie kids, lors du Kidscreen Summit à Miami en 2018. La série est saluée par les critiques, et une saison 2 est actuellement en préparation.

« Il y a très peu de cartoons français, mis à part ceux produits par Xilam. Cela permet de nous distinguer. »

Les conseils de Cédric aux étudiants de l’IIM

Pour Cédric, il est important que les étudiants s’intéressent à tous les cours et tous les aspects enseignés dans leur formation. Ne pas rester bloqué sur une seule perspective d’avenir et s’ouvrir aux possibilités.

« Il faut se demander dans quoi on est vraiment bon. Renforcer ses qualités pour se spécialiser, tout en se servant des connaissances acquises dans les autres domaines. »

Le scénario est un travail passionnant qui demande beaucoup d’efforts, et qui peut parfois ne pas aboutir.

« Avec ma soeur, nous avons travaillé quatre ans sur Tombé du Nid, un long-métrage d’animation. Nous avions le scénario complet, nous avions gagné plusieurs prix au Festival d’Annecy, et nous avions même réalisé un Teaser chez Je suis bien content. Cependant, nous n’avons pas trouvé le financement nécessaire et nous avons dû abandonner. »

Cette expérience a tout de même été très formatrice, et c’est pour Tombé du Nid que Cédric a contacté l’agence Kamaji, spécialisée en scénarii.

« Il peut être utile pour un jeune scénariste de se trouver une agence artistique afin de s’éviter les problèmes d’ordre juridique et administratif, mais ce n’est pas obligatoire. »

Cédric et sa soeur travaillent actuellement sur une nouvelle série animée. Affaire à suivre…

Intérressé(e) par l’animation 3D ? Retrouvez tous les axes métiers sur le site de l‘IIM, grande école du digital.