Pourquoi l’IIM est une des meilleures écoles du web selon le Figaro Etudiant

À nouveaux métiers, nouvelles écoles. Le Figaro Étudiant a sélectionné les 12 meilleures écoles du web proposant des formations post-bac entre 3 et 5 ans. L’IIM fait valoir ses nombreux atouts dans cette sélection.

Le Figaro Etudiant relève comme premier atout pour l’IIM son ancienneté (on parle ici de la 1ère école dédiée aux nouveaux métiers de l’internet créée en 1995…), et donc également l’importance de son réseau des anciens.

L’IIM compte en 2017 un réseau de diplômés de plus de 2200 alumnis, ce qui augmente considérablement les possibilités d’insertion professionnelle rapide pour les étudiants, au delà du dynamisme déjà bien réel des embauches dans les métiers du web et du multimédia.

Autre spécificité et avantage pour les étudiants, la présence sur le même campus et au sein du même groupe de l’EMLV (école de commerce), et l’ESILV (école d’ingénieurs) :  transversalité, hybridation des cursus, projets en commun, double-diplôme, les ponts sont nombreux entre les écoles et cela profite aux étudiants, dans un contexte où les entreprises réclament des profils aptes à travailler en commun, hors des silos traditionnels.

Enfin, tous les cursus de l’IIM délivrent des titres certifiés RNCP, organisme de certification de l’Etat.

 

A l’occasion de ce dossier, le Figaro Etudiant a également interviewé Esmaël, diplômé de l’IIM, promo 2015.

Ce que j’ai aimé: «D’un point de vue pratique, le campus m’a beaucoup attiré»  Nous n’avions quasiment jamais de cours théoriques. En classe préparatoire, nous avions certes quelques «tutos» d’une demi-heure, mais l’objectif est de reproduire immédiatement des cas pratiques. En bachelor puis en mastère, le principe est de mener à bien un projet différent par semaine. Il fallait mettre les mains dans le cambouis, et nos professeurs sont surtout là pour nous épauler en cas de blocage. Attention, nous ne sommes pas non plus complètement lâchés dans la nature comme à l’école 42, mais les professeurs exigent de nous beaucoup de débrouillardise. D’un point de vue pratique, le campus m’a beaucoup attiré. J’avais hésité à l’époque avec l’Epitech (autre école pionnière du développement informatique, ndlr), et c’est vraiment la qualité du campus qui m’a fait pencher vers l’IIM: des iMac, des imprimantes 3D, trois salles de sport, une infothèque sur trois étages pour travailler, et des dizaines de très grands amphithéâtres en plein cœur de La Défense: cela a beaucoup compté pour moi. Et puis les horaires sont intéressants: j’avais cours de 8h30 à 13h tous les jours, ce qui me permettait de travailler sur mes programmes l’après-midi. Lire l’interview complète

mm

IIM Paris

Première école à avoir été créée autour des nouveaux métiers de l’internet et du multimédia, l’IIM forme des managers du numérique au coeur de Paris-La Défense depuis 1995.